Tout savoir sur les fissures

Quelle que soit l’âge de votre maison, vous avez été et vous serez toujours confrontés à l’apparition de brèches, fissures ou autres crevasses sur vos murs.

Les causes de ces fissures ? Le plus souvent, elles sont liés à l’ancienneté de votre revêtement, mais peuvent tout autant être dues à des malfaçons du constructeur ou des changements climatiques brutaux. On peut identifier 4 types de fissures :

  • Les petites fissures : généralement liées aux modifications de températures, elles ont l’apparence d’un réseau capillaire très serré qui ne met pas en danger la tenue des murs. Inutile donc de les traiter.
  • Les fissures dites « moyennes » : plus importantes que les précédentes, elles ne sont pas autant impossibles à réparer pour un bricoleur amateur. Il suffit pour cela d’appliquer un mastic reboucheur, après les avoir agrandies grâce à une lame triangulaire (cela permet à l’enduit de mieux s’accrocher).
  • Les fissures structurelles : là, ça commence à devenir sérieux. Il faut rapidement les traiter et vous ferez généralement amenés à faire appel à un professionnel pour résoudre ce problème. Ces lézardes de plusieurs centimètres de large peuvent provenir d’un affaissement des fondations, ou d’une altération du terrain supportant votre demeure.

Comment savoir si une fissure est toujours « active » ?

Très simple : il vous suffit de boucher rapidement la faille avec un enduit tout en inscrivant la date de rebouchage au crayon de papier à côté. Attendez 1 ou 2 mois, puis vérifiez de nouveau cette fissure : si l’enduit est craquelé, c’est qu’il faut réparer, la fissure est dite « évolutive » !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*