Quelle fenêtre choisir pour une meilleure efficacité énergétique

Pour une amélioration de l’isolation thermique de sa maison, il est nécessaire de faire remplacer ses vieilles fenêtres par des modèles plus sophistiqués.

Pourquoi changer ses fenêtres ?

Dans bien des cas, les vieilles fenêtres ont souvent des petites fissures qui laissent échapper de la chaleur ou de l’air frais, cela dépend des saisons. Bien qu’elles soient petites, ces fissures sont en quelque sorte la cause de l’augmentation de sa facture. En effet, à cause de ces perditions, la chaudière ou l’air conditionné utilise plus d’électricité. Pour résoudre ce problème, changer vos fenêtres reste une très bonne option.

Plusieurs matériaux comme le bois ou le PVC sont disponibles pour la fabrication des fenêtres. Si la personne souhaite faire un investissement sur le long terme, les fenêtres en PVC seront la meilleure solution. Le PVC est un excellent isolant, robuste et offrant un très bon rapport qualité/ prix.

Différents modèles de fenêtres disponibles

Il existe sur le marché un très grand choix de modèle pour la plus grande satisfaction de la clientèle. Si la personne habite une belle maison ou même un appartement avec un balcon, choisir une baie vitrée est une très bonne idée. Elle permettra de faire entrer plus de lumière dans la maison. Placée dans la bonne direction, la baie vitrée facilitera le passage de la lumière du soleil dans la maison. Il sera ainsi possible de faire des économies de chauffage. S’il n’est pas possible d’échanger toutes les fenêtres en même temps, il est préférable de commencer par les pièces les plus chauffées.

Le type de vitrage a aussi une grande importance au moment de faire son choix. Alors que certaines personnes opteront pour des vitrages à isolation thermique renforcée, d’autres préféreront le vitrage phonique pour une diminution des bruits extérieurs. Il est aussi possible de choisir des fenêtres à double-vitrage qui favorisent une performance thermique maximale. Les fenêtres équipées de vitrage thermique protègent du froid pendant les longs mois d’hiver et de la chaleur pendant les mois les plus chauds de l’été et on une résistance à l’effraction. Il est possible de faire des économies de chauffages variant entre 10% et 30% dans certains cas.

Depuis plusieurs années, il existe une réglementation pour l’utilisation des fenêtres thermiques au moment de remplacer les anciennes. Bien que le remplacement coûte plus cher que des modèles ordinaires, il est possible de bénéficier de crédit d’impôt de 25% à 40% dépendant des cas. Il existe aussi de nombreuses aides comme l’ANAH ou le PAH, mais pour pouvoir en profiter, il est conseillé de commencer les procédures à l’avance pour profiter d’une bonne efficacité énergétique.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*